4 conseils pour optimiser l’espace et le confort d’un bureau ouvert

Un bureau ouvert est un type d’aménagement qui offre de nombreux bénéfices, comme la facilité de communication, la stimulation de la créativité et la réduction des coûts. Mais il comporte aussi des difficultés, comme le bruit, le manque d’intimité et le stress. Comment aménager un bureau ouvert pour en tirer le meilleur parti ? Voici quatre conseils pour créer un environnement de travail agréable et productif.

1. Adapter le niveau de cloisonnement au type d’activité

Le niveau de cloisonnement d’un bureau ouvert correspond au degré de séparation entre les différents espaces de travail. Il peut varier selon le type d’activité. Il est donc essentiel de déterminer les besoins de chaque équipe ou de chaque individu et de leur allouer un espace approprié.

Le niveau de cloisonnement peut être ajusté grâce à différents éléments, comme les murs, les cloisons, les meubles, les plantes ou les écrans acoustiques. Ces éléments permettent de créer des zones plus ou moins isolées, tout en gardant une certaine ouverture et une certaine flexibilité. Pour réaliser un aménagement open space saintes, contactez les professionnels qualifiés.

2. Varier les espaces de travail selon les besoins

Un bureau ouvert ne doit pas être homogène et ennuyeux. Il doit proposer une diversité d’espaces de travail qui correspondent aux besoins et aux préférences de chacun. Par exemple, on peut créer des espaces réservés à la collaboration, à la détente, à la confidentialité ou à la créativité. Ces espaces peuvent être décorés avec des meubles modulables, des couleurs, des lumières, des textures ou des objets qui créent une ambiance spécifique.

  Création d’entreprise ou portage salarial ?

L’idée est de permettre aux employés de choisir l’espace de travail qui leur convient le mieux selon le moment, la tâche ou l’humeur. Ainsi, ils peuvent passer d’un espace à l’autre en fonction de leurs besoins, sans être contraints par un poste fixe. Cela favorise la motivation, la productivité et le bien-être des employés.

3. Prévoir des espaces de rangement et de personnalisation

Parfois, un bureau ouvert peut sembler impersonnel et désorganisé. Pour éviter cela, il est indispensable de prévoir des espaces de rangement et de personnalisation pour les employés. Ces espaces peuvent être des casiers, des étagères, des panneaux ou des tableaux. Ils permettent aux employés de ranger leurs affaires personnelles et professionnelles, de garder une certaine intimité et de se sentir chez eux.

Les espaces de personnalisation peuvent aussi être utilisés pour afficher des photos, des dessins, des citations ou des objets qui reflètent la personnalité, les goûts ou les valeurs des employés. Cela contribue à créer une atmosphère chaleureuse et conviviale, à renforcer le sentiment d’appartenance et à stimuler la créativité.

4. Respecter les règles de vie commune et de civilité

Un bureau ouvert implique de partager l’espace avec d’autres personnes, ce qui peut occasionnellement être source de conflits ou de tensions. Pour éviter cela, il est important de respecter les règles de vie commune et de civilité. Ces règles peuvent être établies collectivement ou imposées par la direction. Le respect de ces règles permet de garantir un climat de travail serein et harmonieux, où chacun se sent à l’aise et respecté. Il favorise aussi la communication, la coopération et la confiance entre les employés.

  Comment l'affichage dynamique peut améliorer votre entreprise ?