Vendre son bien immobilier à Toulouse, les bons conseils

immobilier-toulouse

Afin de mettre toutes les chances de votre côté lorsque vous mettez en vente un bien immobilier, montrer tout le potentiel au travers de photos de qualité est un incontournable ! Tous les vendeurs ne savent pas toujours bien effectuer cette tâche qui parait pourtant simple.

C’est pourquoi se faire accompagner par des professionnels est souvent une bonne idée. Habitués à la vente de biens immobiliers quels qu’ils soient, ils sont en mesure de vous conseiller et vous prévenir de tous risques. Ils sont également là pour vous conseiller, notamment sur vos obligations légales, à commencer par les documents obligatoires à posséder.

Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Avant de mettre en vente votre bien immobilier, vous devez faire réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un spécialiste agréé. Que vous vendiez par l’intermédiaire d’une agence immobilière à Toulouse ou en privé, les résultats du test doivent être affichés dans l’annonce. Ce test présente des informations sur :

  • la consommation d’énergie,
  • les émissions de gaz à effet de serre,
  • les niveaux d’isolation
  • et d’autres facteurs qui peuvent affecter les factures de chauffage.

Ces tests doivent être effectués dès que possible. Les enquêtes peuvent mettre en évidence tout problème potentiel qui peut être résolu ou expliqué aux acheteurs potentiels.
La plupart de ces tests sont uniquement destinés à l’information de l’acheteur. Cependant, certains problèmes doivent être réglés immédiatement, par exemple la sécurité de la piscine doit être conforme aux exigences avant que la propriété ne soit mise en vente. Les problèmes de parasites doivent être réglés soit par le vendeur, soit par l’acheteur, selon les négociations. Les problèmes de fosse septique sont du ressort de l’acheteur et il est tenu de veiller à ce qu’ils soient corrigés dans l’année qui suit l’achat. Cela peut impliquer l’installation d’un nouveau système, ce qui est coûteux et risque de causer des problèmes lors de la vente si l’information n’est pas disponible dès le départ.

  Quels sont les dispositifs d’aides mis en place ?

Mettre en vente le bien immobilier

L’objectif de la mise en vente de votre propriété est de la promouvoir auprès du plus grand nombre d’acheteurs potentiels possible et c’est pourquoi réaliser une Estimation immobilière à Toulouse vous permettra avant toute chose de définir le bon prix de vente, ceci afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Visites d’acheteurs

Certains vendeurs apprécient les visites d’acheteurs potentiels, d’autres non. Ce qu’il faut retenir, c’est que les agents immobiliers sont formés et expérimentés pour faire visiter des biens. Ils sont la meilleure personne pour ce travail et il est bon de les laisser faire. Il y a des choses que vous pouvez faire pour aider à la préparation de votre bien immobilier afin qu’elle ressemble au rêve de quelqu’un.

Négociation et signature du compromis de vente

Une fois qu’une offre d’achat de votre bien immobilier a été faite, votre agent s’occupera des négociations en votre nom, en veillant à ce que la vente se déroule aussi bien que possible, y compris la négociation de toutes les conditions préalables à la vente que l’acheteur exige.

Après accord avec votre agent, celui-ci peut vous aider et vous conseiller, dans la mesure du possible, sur la documentation nécessaire et rédiger votre compromis de vente. Il assurera la liaison avec le notaire afin de garantir une transition en douceur jusqu’à la conclusion de votre vente.

Signer l’acte de vente

Après la signature du compromis de vente, le notaire aura entrepris toutes les démarches nécessaires et vous aurez convenu d’une date pour la signature finale de l’acte de vente. Une fois ce document final signé, vous remettrez le bien immobilier (et les clés) de votre bien au nouveau propriétaire.

  Un faire-part de naissance sur-mesure

Avant cette rencontre, le notaire s’assurera que le solde des fonds nécessaires à la réalisation de l’achat se trouve sur son compte bancaire, y compris les fonds versés par une société de crédit immobilier. Vous devrez fournir au notaire un IBAN pour lui permettre de transférer les fonds.