job europe

S’expatrier, une affaire de génération

Il n’y a encore pas si longtemps, s’expatrier était une action peu courante et les profils des personnes qui passaient le cap étaient restreints. C’était ainsi l’apanage soit de cadres ou de hauts fonctionnaires, soit de jeunes actifs ayant un profil plus marginal. Aujourd’hui, la génération Y, des personnes d’une vingtaine ou trentaine d’années, y voit une plus grande perspective d’avenir et d’évolution professionnelle.

Cette génération est également plus enclin à l’expatriation car elle semble moins attachée au fait de se marier et de devenir propriétaire que la génération précédente, ou du moins y songe plus tardivement.

Mettre toute les chances de son coté

Si le fait de quitter famille et amis pour s’envoler vers un autre pays pour s’y faire une autre vie semble plus facile à accepter de nos jours, cela reste encore un acte qui relève rarement du coup de tête. S’expatrier se prépare et de nombreux points notamment administratifs et d’ordres techniques et pratiques doivent se régler et se solutionner avant le départ.

Partir, c’est excitant, arriver, c’est bien mais savoir qu’un job international vous y attend d’ores et déjà c’est encore mieux. Certaines agences internationales, telles qu’altenjob, proposent ainsi des offres en fonction de votre recherche. En effet, pas besoin d’attendre d’être sur place, vous pouvez parfaitement préparer votre recherche d’emploi en amont et sélectionner votre destination et l’emploi recherché pour découvrir les opportunités possibles.

Si l’Europe reste une grande privilégiée des expatriations, tous les pays sont des destinations possibles à présent.