Ambiance

Les soirées d’entreprise sont en général un moment conviviales et festif pour les collaborateurs. Un moment pour échanger sur le travail, mais pas que. Ces événements sont l’occasion de libérer le stress accumulé par les collaborateurs. Néanmoins, tous les employés n’apprécient pas ce genre d’événement. Ils les considèrent plus comme un moment désagréable à passer. Par conséquent, certaines règles doivent être respectées pour que chacun puisse profiter du moment.

Demander, mais ne pas imposer la participation

Au cours de la soirée, il est fort probable que des animations soient prévues. Chaque collaborateur ayant un comportement, un tempérament différent, certains se lanceront spontanément dans l’activité. Cependant, d’autres personnes, plus réservées n’oseront pas ou ne voudront pas y participer. Par conséquent, il doit toujours y avoir quelqu’un pour « arbitrer » les événements professionnels.

Si quelqu’un est poussé par les collaborateurs à faire une animation, un modérateur doit intervenir. Il ne faut jamais pousser un employé à lui faire faire des choses qu’il ne veut pas. De plus, cet « arbitre » devra rassurer l’employé. Ce dernier ne doit pas vivre les animations comme une pression constante de ses collègues.

S’amuser sans abuser

Les soirées d’entreprise sont des occasions pour se relâcher un peu plus qu’à l’accoutumé. Attention cependant à bien encadrer la soirée. Il ne faut pas que cela parte dans tous les sens.

Limiter également la présence d’alcool. Le mieux dans ce genre de contexte est de faire appel à un professionnel qui organisera la soirée d’entreprise. Pas question qu’un collaborateur joue le rôle de la police. Par contre, un intervenant extérieur peut intervenir en cas de débordement.

Les salariés se sentent plus libres au cours des séminaires d’entreprise. Il faut leur laisser cette liberté tout en encadrant l’événement. Il s’agit tout de même d’un cadre professionnel et non privé. Chacun doit donner l’exemple. On peut donc passer un bon moment sans faire d’excès.